Claire Goumot

clairegoumot[a]gmail.com

Doctorante contractuelle en littérature médiévale

Domaines de recherche

Littérature animalière, allégorie, réécriture, intertextualité

Thèse en cours (depuis 2011)

« L’allégorisation de la matière renardienne : les épigones du Roman de Renart, 1250-1350 », sous la direction d’Armand Strubel

Formation

(2010) Master 2 de Lettres Modernes, Recherche, sous la direction d’Armand Strubel : « De Camaalot à Kaamelott : Arthur, Guenièvre et Lancelot ».

(2009) Master 1 de Lettres Modernes, Recherche, sous la direction de Patricia Victorin : « Effets de miroir et de travestissement dans Le Roman de Silence et sa réécriture moderne Le Chevalier Silence ».

Domaine d’enseignement

Art et Littérature – Esthétique – Mythes et genres littéraires – Littérature animalière – Littérature arthurienne

Activités et comités scientifiques

Membre de l’association Modernités Médiévales et de la Société Internationale Arthurienne

(2011) Participation au projet dirigé par Isabelle Fabre et Gisèle Dumas « Une voix plurielle » : étude du « manuscrit de Chypre » composé entre le XIVe et le XVe siècle à la cour des Lusignan.

(2011) Stage d’initiation au manuscrit médiéval organisé par l’IRHT

Subventions

(2011) Attribution d’un contrat doctoral par l’École Doctorale 58

Bibliographie

« Le Roman de Renart », Histoire et Images Médiévales, 45, Août-Septembre 2012, p. 34-45.

« Du Conte du Graal à Kaamelott : Perceval », en ligne sur le site de Modernités Médiévales.

« La Mandragore, plante du Diable ou remède miracle ? », Histoire et Images Médiévales, 48, février-mars 2013, p. 74-81.

« Le Chat : une diabolisation médiévale», Histoire et Images Médiévales, 52, Octobre-Novembre 2013, p.62-68.

Laisser un commentaire