Gisèle Clément

gisele.clement[a]univ-montp3.fr

Maître de conférence en musicologie

Enseignant-chercheur à l’université Paul-Valéry – Montpellier III depuis 2002, mes recherches portent sur le chant liturgique, en particulier les chants de procession (genèse du processionnal, constitution des répertoires), et sur le motet aux XIIIe et XIVe s. Elles s’orientent vers les questions liées aux conditions de la performance musicale, notamment en Chypre aux XIVe et début XVe s., et à l’environnement sonore des villes médiévales.

Personnalité qualifiée auprès de l’ensemble professionnel Mora Vocis depuis 2007, je développe avec les chanteuses et instrumentistes un travail de valorisation de la recherche et de transfert des savoirs orienté vers le spectacle vivant et la formation professionnelle, étudiante et amateur.

Domaines de recherche

Chant liturgique occidental (IXe – XVe s.) – Chants de procession – Processionnal – Motet (XIIIe-XIVe s.) – Pratiques musicales dans les milieux curiaux et cléricaux de Chypre (XIVe – XVe s.) autour du manuscrit Torino J.II.9 – Conditions de la performance musicale (église, cour, rue)

Formation :

(2001) Docteur en Musicologie (Université François-Rabelais de Tours, Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris)

(2001-2006) Stages de chant médiéval et de paléographie musicale au Centre de Musique Médiévale de Paris .

(1998) 1er prix de Musicologie du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

(1991) Agrégée de Musique (rang : 11)

(1991) 1er prix d’Histoire de la musique du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

(1991) Diplôme d’Acoustique du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

(1980, 1983, 1988,1990) Médaille d’Or de flûte traversière, formation musicale, harmonie, contrepoint, analyse du Conservatoire National de Région de Montpellier .

Domaines d’enseignement :

-Histoire des musiques et des notations musicales médiévales : cours magistraux, travaux dirigés, séminaires de recherche en Licence Musique et Musicologie (L1, L3), en Master 1 et 2 Recherche Musique et Musicologie, en Master 1 et 2 Enseignement Musique et Musicologie, pour la préparation au CAPES d’Éducation musicale et chant choral, et l’Agrégation de Musique.

Comités et activités scientifiques :

-Direction scientifique du projet « Une voix plurielle. Approche performative des pratiques musicales et littéraires dans les milieux curiaux et cléricaux en Chypre, autour du manuscrit Torino J.II.9 ».

– Membre associé au CESCM (Centre d’Études Supérieures de Civilisation Médiévale, Poitiers).

– Membre de la Société Française de Musicologie.

– Personnalité qualifiée auprès de l’ensemble professionnel Mora Vocis.

Distinction :

(2008) Chevalier dans l’Ordre des Palmes académiques.

Bibliographie sélective :

Les chants de procession en Aquitaine (IXe-XIIIe s.). Genèse d’un livre, constitution d’un répertoire, Turnhout, Brepols, à paraître.

–  Des moines aux troubadours (IXe – XIIIe s.). La musique médiévale en Languedoc et en Catalogne, Préface de Marie-Noël Colette, Montpellier, Les Presses du Languedoc, 2004.

– avec Marie Caër et Pauline Bioules (éd.), Catalogue des fonds musicaux anciens conservés en Languedoc-Roussillon, Montpellier – Sète – Mende, t. 1, Montpellier, ARAM LR, 1996

Articles et communications :

« L’alliance de la prière et de la définition médiévale de la musique : le motet Pantheon/Apollinis/[Quadruplum]/Zodiacum/In omnem terram de Bernard de Clugni (milieu du XIVe s.) », dans  Cahiers de Fanjeaux, vol. 47, La parole sacrée. Formes,
fonction, sens (XIe-XVe siècle),  (à paraître).

« Jeux de voiles : le motet Conditio / O natio / [Simplex in essentia] du Manuscrit de Montpellier dans le contexte de la polémique judéo-chrétienne », en collaboration avec Isabelle FABRE, Bulletin du CEM (ARTeHIS UMR 5594 CNRS – Université de Bourgogne – Ministère de la Culture). Consultable sur : http://cem.revues.org

– Édition de trois pièces musicales dans Le Roman de Fauvel, éd. Armand STRUBEL, Paris, Livre de Poche (Lettres gothiques), 2012.

« Un jardin consacré au cœur de l’abbaye : le rituel de consécration de
l’église de Lagrasse d’après le collectaire-rituel  Paris, BnF, lat. 933», dans Les Cahiers de Lagrasse, vol. 2, Les jardins monastiques, 2011, p. 207-232 et p. 263-277.

« Le motet ou la voix plurielle : état d’une réflexion », en collaboration avec Isabelle FABRE, Bulletin historique de la ville de Montpellier, 2009, p. 6-23.

« Saint Étienne et l’amant courtois : jeu sur la figure du martyr dans un motet de Pierre de la Croix», en collaboration avec Isabelle FABRE, dans « Lingua mea calamus scriba. Mélanges en l’honneur de Marie-Noël Colette », Études grégoriennes, 2010, p. 63-88.

« Deux témoins du chant liturgique à la cathédrale de Narbonne : les manuscrits  Paris, BnF, lat. 780 (après 1090) et Narbonne, Médiathèque d’agglomération, ms. 165 (XVIe s.) », L’archevêché de Narbonne au Moyen Âge, Actes du colloque tenu à Narbonne, 1er et 2 décembre 2006, éd. Michelle FOURNIÉ et Daniel LE BLÉVEC, CNRS, Université de Toulouse-Le Mirail (Collection Méridiennes), 2008, p. 7-31.

« Réception de Platon et des Pythagoriciens dans les traités musicaux médiévaux », Platon et les Pythagoriciens, Hiérarchie des savoirs et des pratiques, Musique – Science – Politique, sous la direction de Jean-Luc Périllié, Actes du colloque international, Université Paul-Valéry – Montpellier III, Octobre 2006, Bruxelles, Editions Ousia (Cahiers de Philosophie ancienne n° 20), 2008, p. 257-274.

« L’impact du politique dans l’organisation liturgique et musicale : l’exemple de Narbonne à la fin du XIe siècle », Etudes grégoriennes, XXXIV (2007), p. 59-99.

Compte-rendu par Christian MEYER dans Scriptorium (2008).

« La liturgie comme expression du politique : la réforme carolingienne », L’Europe des musiciens. Actes du colloque organisé par Benoît Duteurtre, Fondation Singer-Polignac, 9 juin 2005, Paris, Fondation Singer-Polignac, 2006, p. 11-20.

« Le manuscrit Paris, BnF, lat. 1136 témoin de la liturgie processionnelle clunisienne à Saint-Martial de Limoges », Saint-Martial de Limoges : ambition politique et production culturelle (Xe – XIIIe s.), Actes du colloque international Poitiers-Limoges, 26-28 Mai 2005 (C.E.S.C.M.), éd. sous la direction de Claude Andrault-Schmitt, Publications de l’Université de Limoges, 2006, p. 483-507.

« Le manuscrit Paris, BnF, lat. 1136 : un processionnal clunisien à l’usage de Saint-Martial de Limoges », Cantus Planus. Papers read at the 12th Conference of the International Musicological Society Study Group, Lillafüred, 2004, Budapest, Hungarian Academy of Sciences, Institute of Musicology, 2006, p. 413-454.

« Le processionnal en Aquitaine. Histoire d’un livre (Xe-XIIIe s.) », Etudes grégoriennes, XXIX, 2001, p. 9-33.

DVD (enregistrement du spectacle) :

« Motet. Polyphonies enluminées du manuscrits de Montpellier et de manuscrits européens des XIIIe et XIVe siècles », Mora Vocis / Université Paul-Valéry – Montpellier III, 2011.

CD (livret) :

« Sources. Monodies et polyphonies médiévales », Mora Vocis, 2007.

Laisser un commentaire