Isabelle Augé

isabelle.auge[a]univ-montp3.fr

Maître de conférence, histoire de l’Orient médiéval

J’enseigne l’histoire de l’Orient médiéval à l’Université Paul Valéry – Montpellier III, en tant que maître de conférences, depuis 2001. Mes domaines de recherche portent sur l’histoire de l’Empire byzantin, surtout dans ses rapports avec les pays chrétiens du Caucase, les rapports religieux étant privilégiés. Je travaille actuellement principalement sur le monachisme arménien médiéval.

Domaines de recherche

Histoire byzantine – Histoire des rapports arméno-byzantins – Églises orientales

Formation

(2008) : HDR, publiée sous le titre Églises en dialogue : Arméniens et Byzantins dans la seconde moitié du XIIe siècle, CSCO (Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium) vol. 633, Subsidia, t. 124, Louvain, mars 2011

(2000) : Doctorat en histoire, Université Montpellier-III, sous la direction du Professeur Gérard Dédéyan. Thèse publiée en 2007 sous le titre Byzantins, Arméniens et Francs au temps de la croisade. Politique religieuse et reconquête en Orient sous la dynastie des Comnènes 1081-1185, Paul Geuthner, Paris, 2007

(1995) : Agrégation d’histoire

Domaines d’enseignement :

Histoire de l’Orient médiéval, en particulier de l’Empire byzantin

Groupe de recherche, en dehors du CEMM :

« La paix. Concepts, pratiques et systèmes politiques » (responsables; D. Aigle, M. Bernardini, S. Denoix et A. Zouache)

Prix, bourses ou subventions :

(2011-2016) : Membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF)

Bibliographie :

– Églises en dialogue : Arméniens et Byzantins dans la seconde moitié du XIIe siècle, CSCO (Corpus Scriptorum Christianorum Orientalium) vol. 633, Subsidia, t. 124, Louvain, mars 2011

 

« Les Comnènes et le comté de Tripoli : une collaboration efficace ? », dans G. Dédéyan et K. Risk, Le comté de Tripoli, État multi-culturel et multi-confessionnel (1102-1289), Actes du colloque tenu à l’Université de Kaslik (Liban), 2 et 3 décembre 2002, P. Geuthner, Paris, 2010, p. 141-156

– avec G. Dédéyan (éd.), L’Église arménienne entre Grecs et Latins (fin XIe-milieu XVe siècle), Actes du colloque de Montpellier, 12 et 13 juin 2007, Paul Geuthner, Paris, 2009

« L’ambassade de Nersês Lambronatsi, archevêque de Tarse, à Constantinople (1197) », dans I. Augé et G. Dédéyan (éd.), L’Église arménienne entre Grecs et Latins (fin XIe-milieu XVe siècle), Actes du colloque de Montpellier, 12 et 13 juin 2007, Paris, 2009, p. 49-62.

« Le catholicos arménien pendant la période cilicienne », Cahiers de civilisation médiévale 52, 2009, p. 337-370.

« Les Grecs et leurs rapports avec les Arméniens dans les sources arméniennes du XIIe siècle. Essai d’historiographie », Le Muséon 121, 3-4, 2008, p. 337-352.

« Les relations arméno-grecques dans la seconde moitié du XIIe siècle : aspects diplomatiques », dans Bizantinistica Rivista di Studi Bizantini e Slavi 10, 2008, p. 139-155.

« Hovhannês de Draskhanakert (899-929) en dialogue avec Constantinople », Bazmavep CLXVI, 2008, p. 407-424 (Texte d’une communication lors du colloque international Arméniens et autres chrétiens orientaux face à l’Empire byzantin (636-1055), Montpellier, 1998.)

– Byzantins, Arméniens et Francs au temps de la croisade. Politique religieuse et reconquête en Orient sous la dynastie des Comnènes 1081-1185, Paul Geuthner, Paris, 2007, [Thèse de doctorat remaniée]

« L’Arménie et Byzance (fin IXe-fin XIe siècle) », dans J. Durand, I. Rapti et D. Giovannoni (dir.), Armenia sacra, Mémoire chrétienne des Arméniens (IVe-XVIIIe siècle), catalogue de l’exposition , Musée du Louvre 21 février-21 mai 2007, Paris, 2007, p. 121-123.

Avec G. Dédéyan, « Le temps de la croisade (fin XIe-fin XIVe siècle). Le dilemme de l’Eglise : ouverture ou défense de la tradition nationale », dans G. Dédéyan (dir.), Histoire du peuple arménien, 2e édition, 2 vol., Toulouse, 2007, t. I, p. 348-356.

« L’« école » de traduction des catholicos de Cilicie de l’avènement de Grigor II Vekayasêr à la mort de Grigor IV Tegha (1065-1193), Bizantinistica Rivista di Studi Bizantini e Slavi 8, 2006, p. 233-244.

99 questions sur la Méditerranée au XIIe siècle, Éditions du CRDP Languedoc-Roussillon, Montpellier, 2005.

« La vie religieuse arménienne au XIIe siècle : une réforme nécessaire », Bizantinistica Rivista di Studi Bizantini e Slavi 6, 2004, p. 115-136.

« La correspondance du catholicos Nersês Chenorhali (1166-1173) avec les Grecs », dans Armenian studies today and development perspectives, Érevan, 2004, p. 128-136 (Communication lors du congrès international tenu à Érevan, 15-20 septembre 2003).

« La translation du doigt de saint Pierre de Rome en Arménie, d’après un texte conservé dans le manuscrit 1315 du Maténadaran », Etchmiadzine, 2002, p. 92-104 (Texte d’une communication lors du colloque « San Gregorio armeno e il suo culto nell’italia meridionale », Lecce-Nardò, 19-20 octobre 2001).

« Convaincre ou contraindre : la politique religieuse des Comnènes à l’égard des Arméniens et des Syriaques jacobites », Revue des Études Byzantines 60, 2002, p. 133-150.

« La reconquête des Comnènes en Orient vue par les panégyristes byzantins », Bizantinistica Rivista di Studi Bizantini e Slavi 3, 2001, p. 313-328.

« La polémique religieuse entre les Grecs et les chrétiens de confessions latine, arménienne et jacobite au XIIe siècle », Mer Noire 5, 2001, p. 138-150.

 


 

Laisser un commentaire