Isabelle Ortega

Isabelle.Ortega[a]cegetel.net

Maître de conférences – histoire de l’Orient médiéval

Université de Nîmes

Après avoir suivi mon cursus universitaire à Paul-Valéry, j’ai choisi de m’orienter vers l’Orient des croisades lors des cours de licence. Le fait de connaître le grec ancien et le grec moderne a été un atout pour le choix de mon sujet de maîtrise intitulé « La vie chevaleresque dans la principauté de Morée (1205-1278) », mais aussi pour le DEA, portant le même titre que la thèse à venir. À partir de 2003, j’ai été PRAG à l’université de Nîmes et, depuis 2011, je suis Maître de Conférences et responsable de la filière histoire dans cette même université.

Domaines de recherche

Principauté de Morée – Noblesse – Parenté médiévale – Anthroponymie – Relations Orient/Occident au Moyen Âge.

Formation

(2008) Thèse de 3e cycle de l’Université Montpellier 3, intitulée « Les lignages nobiliaires dans la Morée latine (XIIIe-XVe siècle). Permanences et mutations » sous la direction de Gérard Dédéyan et Gilles Grivaud.

(2000) Agrégation

Domaines d’enseignement

À l’université de Nîmes, enseignement de la période médiévale pour les L1, L2 et L3. Hhistoire événementielle ; histoire médiévale autour du bassin méditerranéen ; l’Orient des croisades.

Activités scientifiques

2010 (28 mai) : coordinatrice de la journée d’études « Villes antiques et médiévales : patrimoines matériels et immatériels » à l’université de Nîmes (à paraître au Léopard d’or).

Bibliographie

À paraître

Publication de la thèse en cours chez Brépols (printemps 2012).

Recension en cours pour la Revue Historique de l’ouvrage Minorités et régulations sociales en Méditerranée médiévale, S. Boisselier (dir.), PUR, Rennes, 2010 (en cours).

« L’onomastique au service des lignages nobiliaires moréotes », dans Gilles Grivaud (dir.),  Stratégies familiales dans le monde gréco-latin des XIIIe-XVIe siècles (à paraître).

Publié

« Les mariages indigènes des nobles moréotes (XIIIe-XVe siècle), ou comment transgresser les frontières établies ? », Textes et frontières, Actes du colloque International (Nîmes, 9-11 juin 2009), J. Raimond, J.-L. Brunel (éd.), Nîmes, 2011, p. 233-254.

« Permanences et mutations d’une seigneurie dans la principauté de Morée : l’exemple de Corinthe sous l’occupation latine », Byzantion, t. LXXX, 2010, p. 308-332.

« L’inventaire de la bibliothèque de Léonard de Véroli. Témoignages des influences occidentales et orientales dans la principauté de Morée (fin XIIIe siècle) », dans L’autorité de l’écrit au Moyen Âge (Orient-Occident), XXXIXe Congrès de la SHMESP (Le Caire, 30 avril-5 mai 2008), Paris, 2009, p. 196-201.

« Quelques réflexions sur le patrimoine des lignages latins dans la Principauté de Morée », Byzantinistica, VII, Spolète, 2005, p. 159-180.

« Geoffroy de Briel, un chevalier au grand cœur », Byzantinistica, III, Spolète, 2001, p. 329-341.

Communications scientifiques

2010 (28 mai) : « L’évolution de la conception patrimoniale : l’exemple d’Athènes durant l’occupation latine » lors de la journée d’études menée à l’Université de Nîmes sur « Villes antiques et médiévales : patrimoine matériel et immatériel » ( à paraître au Léopard d’or).

2009 (juin) : participation au colloque international de Nîmes « Textes et frontières » lors d’une intervention intitulée « Les mariages indigènes des nobles moréotes (XIIIe-XVe siècle), ou comment transgresser les frontières établies ».

2008 (août) : participation au colloque d’Avignon de la Sscle (Society for the Study of the Crusades and the Latin East) lors d’une intervention intitulée : « La politique de soutien pontifical aux lignages nobiliaires moréotes (XIIIe-XVe siècle) » (à paraître dans la revue de la société, Crusades).

2008 (juin) : participation au séminaire sur la « Culture de la guerre » à l’Université de Saint-Étienne lors d’une intervention intitulée : « La culture de la guerre dans le milieu nobiliaire de la principauté de Morée (XIIIe-XVe siècle) ».

2008 (mai) : participation à l’atelier de doctorants lors du XXXIXe Congrès de la Shmesp au Caire qui a donné lieu à une publication dans les Actes du Congrès.

2004 (janvier) : conférence donnée à la Facoltà di Conservazione dei Beni Culturali de Ravenne sur l’invitation du professeur Antonio Carile. Cette intervention portant sur « Le patrimoine des lignages latins dans la principauté de Morée » a donné lieu à la rédaction d’un article précédemment mentionné.

Laisser un commentaire