Faits marquants

Une doctorante du  CEMM récompensée pour son travail de thèse.

Maud Ternon a reçu le prix Jean Favier 2015 attribué par la société des Amis des Archives nationales pour sa thèse « ’Furieux et de petit gouvernement’. Formes et usages judiciaires de la folie dans les juridictions royales en France, du milieu du XIIIe siècle à la fin du XVe siècle », réalisée sous la direction de Claude Gauvard, université Paris 1 et de Patrick Gilli, université Montpellier 3. Ce prix soutient chaque année la publication d’un travail de recherche mené à partir de fonds d’archives.


Le 20 mars 2016, la thèse d’Anna Thirion a reçu le premier prix au concours annuel de la Société Archéologique du Midi de la France.

Le prix Champreux, qui récompense un travail universitaire inédit en archéologie ou en histoire de l’art, est décerné tous les 3 ans.

Cette thèse lauréate a été menée au CEMM sous la direction de Géraldine Mallet et soutenue en 2015.

thirion_cuxa_extrait_facade_tribuneElle s’intitule La »tribune » de Saint-Michel-de-Cuxa (Pyrénées-Orientales, milieu XIIe s.) : essai de restitution numérique au service d’une nouvelle approche historique, iconographique et liturgique.

Anna Thirion est actuellement postdoctorante à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) où elle travaille à la restitution numérique de l’ancien Parlement du Canada-Uni.

Pour lire le résumé de la thèse lauréate : http://www.theses.fr/s62584


2013-2014

– avril 2014 : toute l’équipe du CEMM est fière d’annoncer qu’un de ses membres, Julien Théry, Professeur d’Histoire du Moyen Âge, a reçu le « Mario Sbriccoli Prize for research in the history of penal law and criminal justice 2014″, pour ses recherches sur les catégories d’atrocitas et d’enormitas. Le prix est décerné par la Facoltà di giurisprudenza dell’Università di Macerata et honore la mémoire de Mario Sbriccoli. Il est doté, entre autres, d’une invitation à venir travailler dans le Fondo librario Mario Sbriccoli, légué par ce dernier à sa mort en 2005, lequel comprend de très nombreuses éditions d’œuvres juridiques médiévales imprimées aux XVIe et XVIIe siècles.


2011-2012

– De nouveaux locaux sont désormais le siège de l’équipe de recherche. Il s’agit de l’Hôpital Saint-Charles, restauré, qui accueille les bâtiments de recherche de l’Université.

– Le CEMM a le plaisir de compter dans ses rangs madame Isabelle Ortega, de l’Université de Nîmes, comme collaboratrice et membre titulaire de l’équipe.

– Trois nouvelles membres intègrent le CEMM : Mme Géraldine Victoir, maître de conférence en histoire de l’art, Mme Alessia Trivellone et Mme Rosa Benoit, toutes deux maîtres de conférence en histoire.


2010-2011

– Le CEMM voit officiellement le jour.  Le Centre d’études médiévales de Montpellier est  issu de la fusion de deux équipes dans lesquelles travaillaient des médiévistes de tous horizons disciplinaires.

– Le CEMM reçoit madame Geneviève Dumas, de l’Université de Sherbrooke (QC, Canada), comme chercheure étrangère invitée.

Les commentaires sont fermés.